Horaires : 09h-12h30h et 13h30-18h du lundi au vendredi
Contact : ‭06 50 44 77 60‬‬

ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES

  • Posture professionnelle
  • Remettre du sens dans la pratique
  • Accompagnement et relation
  • Éclairage clinique

Consultations sur rendez-vous | Prestations sur devis

Qu’est-ce que l’analyse des pratiques professionnelles ?

Analyse de pratique : De quoi parle-t-on ?

Analyse des pratiques, groupe de supervision (lien texte vers page supervision), séances de régulation d’équipe… autant de termes importants dans l’accompagnement des équipes professionnelles, souvent utilisés les uns en lieux et places des autres dans une certaine confusion, conduisant à une perte de sens générale et parasitant la pertinence de ces précieux outils de travail.

Dans le monde subjectif du langage humain, les appellations revêtent leur importance. Non seulement les mots analyse des pratiques, supervision et régulation d’équipe ne génèrent pas les mêmes attentes chez les différents membres des équipes, mais de plus, chacune d’elles exige un cadre et des règles spécifiques.

À travers cette petite présentation, j’espère pouvoir vous aider à lever le voile qui règne autour de ces notions afin d’éclaircir leurs différences et vous permettre de les utiliser dans la meilleure adéquation avec les besoins réels de vos équipes, tout en respectant les cadres respectifs nécessaires à leurs réalisations.

Groupe d’analyse de pratiques, pour quoi, pour qui ?

Quelle que soit votre institution : soins généraux, psychiatrie, structure médico-sociale, MECS, EHPAD, ou autre… vos équipes prennent en charge la souffrance humaine au quotidien et sont confrontés à de multiples difficultés, conscientes et inconscientes. Chaque rencontre clinique comporte déjà son lot de freins potentiels, de résistances et de risques d’intrusions, sans parler de contextes de prise en charge plus complexes.

Chaque situation difficile rencontrée par les professionnels a des conséquences inéluctables autant sur leurs interventions auprès du public, que sur leur qualité de vie au travail.

Au sein du travail d’accompagnement, ces difficultés menacent les capacités d’empathie, de non-jugement, de bienveillance et de bientraitance de vos équipes, pour ne citer que les attitudes de base nécessaires en relation d’aide, ainsi que leurs capacités à prendre du recul et à donner du sens à leurs comportements.

Concernant leur propre bien-être au travail, ces situations mettent au-devant de la scène le risque de stress chronique et d’épuisement professionnel (Burn-Out).

Ainsi, les groupes de parole pour les équipes, dans leurs diverses déclinaisons d’analyse de pratique, de supervision ou de régulation d’équipe, s’avèrent être des moyens d’accompagnement efficaces et nécessaires pour améliorer la pertinence des interventions, la prévention des maltraitances, ainsi que la prévention des risques psychosociaux.

Analyse des pratiques, définition :

L’analyse de pratique professionnelle constitue un espace de réflexion régulier, autour des pratiques quotidiennes des équipes. Animée par un psychologue ou un psychiatre, extérieur à l’institution, elle permet d’analyser les situations qui posent difficulté et de les enrichir de l’éclairage clinique de l’intervenant.

Les groupes d’analyse de pratiques impliquent un travail collectif, généralement sous la forme d’études de cas cliniques1, sur les différents accompagnements afin de remettre du sens dans les pratiques, ainsi que de débloquer des pistes de travail adaptées en fonctions des profils des personnes prises en charge.

Les groupes d’analyses de pratiques, en favorisant l’émergence et le partage de points de vue différents, permettent de questionner et de réajuster ses postures professionnelles, tout en consolidant la cohérence d’équipe.

Les séances d’analyse des pratiques sont également des SAS de décompression et de sécurité pour les professionnels, respectant une parole libre et régis par des règles de confidentialités.

Ce type de groupe d’analyse de pratiques implique une confiance facilitant la capacité de supporter le regard de ses pairs sur son travail.

 

Analyse des pratiques, spécificités et institutions

Analyse de pratique en travail social :

En structures sociales et médico-sociales, les travailleurs sociaux (éducateurs spécialisés, assistantes sociales, CESF, etc.) doivent accompagner des personnes dont les âges et les problématiques sont d’une grande diversité. De l’enfance maltraitée, à la précarité ou l’errance en passant par les troubles psychiques et les addictions, les difficultés psycho-sociales de ces personnes fragiles confrontent les professionnels à un spectre large de troubles, restant parfois mal connus ou mal appréhendés…

Malgré des prises en charge institutionnelles en équipes pluridisciplinaires, les travailleurs sociaux sont souvent amenés à assumer seuls au quotidien, les références des situations qu’ils prennent en charge.

Un groupe d’analyse de pratiques est donc nécessaire afin de leur offrir un espace au sein duquel ils peuvent réfléchir, en équipe, et avec un éclairage clinique et des liens théorico-pratiques, ces différents accompagnements.

Analyse de pratique en psychiatrie :

En service de psychiatrie, les équipes soignantes sont, tous les jours, confrontées à la maladie mentale et la psychose. Pour prendre en charge ces pathologies complexes, il est nécessaire non seulement d’avoir une bonne connaissance de leurs sémiologies et leurs mécanismes psychopathologiques, mais également de pouvoir penser la clinique spécifique de chaque patient.

Les infirmières et infirmiers, diplômés d’État, sont aujourd’hui de plus en plus polyvalents. Leur formation, plus diversifiée pour répondre à cette réalité, nécessite souvent une consolidation des connaissances spécifiques une fois en service.

Un groupe d’analyse de pratiques leur offre cette possibilité, à travers une analyse régulière et une étude approfondie de ces cas cliniques, mais également via un questionnement et un réajustement de leurs postures professionnelles.

Analyse de pratique en EHPAD :

En EHPAD, vos équipes soignantes sont souvent partagées entre la charge des soins techniques en constante augmentation, et les sollicitations relationnelles d’un public âgé, souffrant de plus en plus d’isolement. Un groupe d’analyse de pratiques permet aux soignants de prendre en compte chaque situation de façon singulière et de pouvoir adopter le bon comportement soignant. L’analyse de pratique, offre également une soupape de sécurité pour garantir la bientraitance dans les gestes quotidiens.

 

Objectifs généraux d’une séance d’analyse de pratique

Une séance d’analyse des pratiques a pour but de :

  • Apprendre à questionner sa posture professionnelle et à la réajuster
  • Analyser les pratiques pour développer les compétences professionnelles
  • Remettre du sens dans sa pratique professionnelle
  • Réfléchir aux enjeux de la rencontre clinique au sein des différents dispositifs
  • Analyser les difficultés émotionnelles émergeant dans la rencontre
  • Prendre conscience de ses propres mécanismes de défense
  • Savoir prendre appui au sein de son équipe
  • Prévenir les RPS et l’épuisement professionnel

 

Analyse des pratiques, cadre et déroulement

Cadre législatif de l’analyse des pratiques

Actuellement, la formation professionnelle continue obéit à des règles strictes, définies par les organismes agréés gestionnaires du développement professionnel continue (OGDPC, OPCO, etc.) Parmi ces règles, la formation professionnelle continue doit inclure des temps d’analyse des pratiques professionnelles permettant une application directe des apports théoriques nouveaux au travers de la modélisation de liens théorico-cliniques, afin d’aller dans le sens de l’évolution des pratiques professionnelles.

De plus, le secteur médico-social, sensible à l’importance et à l’utilité des groupes d’analyse des pratiques pour les professionnels, a même été signé un accord de branche spécifique avec UNIFAF permettant le financement de séances d’analyse des pratiques et/ou de supervision.

(Lien : https://www.analysedespratiques.com/financement-de-l-analyse-des-pratiques-professionnelles-supervision/)

Cadre formel d’un groupe d’analyse des pratiques :

Pour une séance d’analyse des pratiques, le groupe doit respecter un certain cadre posé par l’animateur qui permette la circulation d’une parole libre dans un climat de confiance.

La taille idéale d’un groupe d’analyse des pratiques se situe entre 5 et 10 participants. Ce nombre permet l’émergence d’une dynamique de groupe tout en respectant un temps de parole pour chacun. Il est vivement conseillé que l’animateur, psychologue ou psychiatre soit extérieur à l’institution afin qu’il puisse être dégagé de tous les enjeux et problématiques institutionnels. Ce type de groupe d’analyse des pratiques doit avoir une occurrence régulière (minimum 1 fois par mois) afin que les équipes puissent l’investir, non seulement durant les séances d’analyse de pratique, mais également entre ces séances lorsqu’un évènement spécifique se produit, en ayant la sécurité psychologique de pouvoir l’aborder dans l’espace de la prochaine séance.

Enfin, et même s’il est préférable, pour les séances d’analyse de pratique, que l’équipe soit homogène (pas de rapports hiérarchiques), elles n’excluent pas systématiquement la présence de cadres ou responsables, à condition que cette présence ne soit pas un élément bloquant pour l’installation de la confiance et la libre circulation de la parole.

Déroulement type d’une séance d’analyse des pratiques :

Une séance d’analyse de pratique professionnelle commence généralement par un tour météo des participants. Ce petit temps d’expression libre sur des vécus professionnels ou des situations particulières permet de dégager certains thèmes de travail par le groupe et/ou l’animateur.

Ces thèmes sont ensuite explorés durant la séance d’analyse de pratique au travers :

  • d’échanges et de réflexions de groupe, soutenus par l’intervenant psychologue,
  • d’analyse des postures professionnelles et des aspects émotionnels éventuellement en jeu,
  • du repérage et de l’identification des mouvements transférentiels au sein de la relation (sans exploration des histoires personnelles),
  • d’un approfondissement d’une situation avec l’apport d’un éclairage théorico-clinique,
  • de l’identification de pistes de travail et d’interventions pertinentes.

 

Exemple de séance d’analyse des pratiques

Extrait 1, issu d’un groupe d’analyse de pratiques en MECS :

Le travail de réflexion du groupe en séance d’analyse de pratique amène la question de la place du tiers au sein des visites médiatisées et des visites en présence d’un tiers, relevant le sens de l’intervention et la mise à l’épreuve de la relation parent/enfant.

L’intervenant renvoie l’équipe sur les concepts de médiation et de médiateur de la relation, les notions d’observation actives et passives et les risques d’intrusion qu’elles comportent afin que chacun puisse réajuster sa posture professionnelle dans cette situation clinique complexe, qui nécessite de rester centré sur l’intérêt de l’enfant, tout en veillant au non-jugement du parent et au dégagement de pistes de travail pour la progression de la relation.

Extrait 2, issu d’un groupe d’analyse de pratiques en CHRS handicap psychique :

Durant la séance d’analyse de pratique, les membres du groupe exposent la situation clinique d’une jeune femme avec laquelle le suivi semble piétiner sans réelles pistes de travail. Au vu des éléments d’anamnèse rapportés, l’intervenant renvoie à l’équipe un lien non négligeable entre le prénom de cette jeune fille et l’impact potentiel de son histoire familiale, où un enfant avait porté ce même prénom et était décédé avant la naissance de cette jeune fille. Cet élément soulevé a ouvert de nouvelles pistes de travail dans l’accompagnement, autour de la place de cette enfant au sein de sa famille, en remplacement d’un enfant disparu.

MES INTERVENTIONS

CONSULTATIONS

Thérapies narratives
Adolescents en difficulté (troubles alimentaires…)
HPI – Haut Potentiel Intellectuel
Développement personnel

SUPERVISION & RÉGULATION D'ÉQUIPES

Bien-être du professionnel
Cohésion d’équipes
Gestion des conflits

ANALYSE DES PRATIQUES

Posture professionnelle
Remettre du sens dans sa pratique
Accompagnement & relation
Éclairage clinique

FORMATIONS

Gestion du stress
Prise en charge du patient détenu
Gestion de la violence en institution
Santé mentale et accompagnement

FORMULAIRE DE CONTACT

11 + 11 =

error: